Réseau Entreprendre Atlantique
Maison de la Création, 8 rue Bisson, 44 1000 NANTES /
France
Tél.02 72 56 80 40
Réseau Entreprendre Atlantique
47.2059796, -1.5757399000000305
Retour aux actualités >>

05/05/2014

LE PORTRAIT DU MOIS

Emmanuel-BRZOZOWSKI Emmanuel BRZOZOWSKI

Comment as-tu eu l'envie et l'idée de gérer une entreprise ?

J'avais un besoin d'indépendance fort et l'envie d'avoir une vision plus large de l'entreprise. Je souhaitais toucher à tout. Je recherchais également à travailler là où je vis et prendre plaisir à aller au travail.  J'ai eu besoin de faire ce choix de vie.

J'ai trouvé un peu par hasard ce projet de reprise. Je venais du métier du bâtiment et de l'industrie et les reprises dans ce secteur sont assez chères. C'est grâce aux relations qu'on m'a présenté ce projet, dont je découvrais complètement le métier ! Mais ça m'a donné envie. J'ai tout découvert et vite appris sur le tas.

 

Quelles ont été tes plus grandes craintes, mais aussi tes plus grandes motivations ?

Je crois que la plus grande crainte pour tout entrepreneur, c'est d'être toujours là 5, 6, 8 ans après, le plus tard possible. Réussir à survivre et à faire vivre l'entreprise.

Ma plus grande motivation c'était de développer l'entreprise car elle avait le potentiel. Je suis parti de zéro, d'une petite entreprise. Aujourd'hui le chiffre d'affaires a doublé et reste stable. On s'est diversifié dans la création d'espaces pour professionnels et collectivités.

Ce qui me motive beaucoup également c'est le management d'équipe. Je suis plus un manager et ça été un vrai leitmotiv dès le départ.

 

Comment es-tu devenu Lauréat de Réseau Entreprendre Atlantique ?

J'ai eu le contact avec la CCI de Nantes Saint-Nazaire, avec qui je venais de réaliser une formation sur la reprise d'entreprise. J'avais besoin d'un soutien financier et humain. J'ai suivi tout le déroulé de la phase d'étude jusqu'au Comité d'Engagement où je suis devenu lauréat.

J'étais assez impliqué malgré la distance entre Nantes et Saint Nazaire mon lieu de travail. Pendant deux ans j'ai suivi mes rencontres avec mon accompagnateur.

Du côté prêt d'honneur, très vite j'ai pu le rembourser. Au bout de 3 ans c'était terminé, au lieu de 5 ans habituellement.

Depuis je partage mon expérience principalement avec les entrepreneurs locaux de la région.

 

Quelle est ta première pensée du matin ?

« Quelle est la météo du jour !! » Elle détermine toute mon activité, l'organisation de mes chantiers,…

J'ai une activité très tributaire de la météo et de la saisonnalité en plus.


Un mot, une anecdote, une citation à faire partager ?

Je dirais qu'il faut savoir prendre des risques, car on trouvera toujours une bonne excuse, une bonne raison, une personne, pour nous faire hésiter, changer d'avis, renoncer. Il y a toujours 100 milles raisons de ne le pas le faire mais parfois il faut savoir prendre la grosse décision et se lancer.