Réseau Entreprendre Atlantique
Maison de la Création, 8 rue Bisson, 44 1000 NANTES /
France
Tél.02 72 56 80 40
Réseau Entreprendre Atlantique
47.2059796, -1.5757399000000305
Retour aux actualités >>

03/06/2015

PORTRAIT DU MOIS : Quentin BOUSREZ

quentin-bousrez-3d-counting Quentin BOUSREZ

Quentin BOUSREZ

Création de 3D Counting (www.3dcounting.fr)

Vous pouvez aussi découvrir son portrait chinois d'entrepreneur ! Cliquez ici.

 

Comment as-tu eu l'envie et l'idée de créer ton entreprise ?

L'envie de créer mon entreprise m'est venue au moment où j'ai intégré NOVANCIA BUSINESS School après ma licence à la Sorbonne.

J'ai alors fait le choix du cursus dédié à l'entrepreneuriat. C'est un cursus sur deux ans, du bac+3 au bac+5, que j'ai effectué en alternance.

Durant ces deux années j'ai travaillé dans deux start up dont les responsables m'ont transmis le virus de la création. Je les voyais au quotidien impliqués dans leur projet et persévérer malgré les déceptions et difficultés.

C'est dans la deuxième start up que j'ai fréquentée que j'ai rencontré mon associé actuel. La société faisait dans l'analyse comportemental du consommateur via de la vidéointelligence 2D et Anthony et moi-même avons alors décidé de créer une structure qui commercialiserait des applications intelligentes appliquées au secteur de la sécurité, via de la vision artificielle en 3D permettant une détection et un comptage de personnes de haute précision en tout environnement.

 

Quelles ont été tes plus grandes craintes, mais aussi tes plus grandes motivations ?

Mes plus grandes craintes ont été principalement en ce qui concerne le marché. Arriver sur le marché en proposant des systèmes innovants que les acteurs ne connaissent pas, n'ont pas l'habitude d'utiliser, fait partie d'un vrai challenge commercial, de pédagogie et de persuasion.

Entreprendre dans l'innovation n'est pas qu'une partie de plaisir, il faut dire les choses. Au début, c'est beaucoup d'endettement, notamment à titre personnel ainsi que des concessions, le tout en prenant le pari que derrière les choses vont se dérouler comme on le souhaite. Une fois que la machine est lancée, les premiers clients acquis, les premiers recrutements effectués, on rentre alors dans une réelle dynamique d'objectifs et de réussite.

 

Ça signifie quoi pour toi « être Lauréat(e) de Réseau Entreprendre Atlantique » ?

C'est une très belle reconnaissance. Lors de la création d'une entreprise, on est assez seul face à nos difficultés, on parle souvent de la solitude l'entrepreneur, qui est réelle. Avec Anthony, on a passé plus de deux ans à financer sur fonds propres la R&D, à convaincre les premières références, faire en sorte qu'elles soient les plus parlantes possibles. Honnêtement au début on trouve peu de monde convaincu par le projet et l'on subit un certain nombre d'échecs et de déceptions dans différents domaines (commercial, financier, technique…); intégrer Réseau Entreprendre devient alors comme un tournant pour l'avenir, une reconnaissance de notre persévérance : être accompagné et reconnu permet de se surprendre alors à voir plus loin tout en se donnant les moyens concrets pour pouvoir y arriver.

Bénéficier d'un réseau aussi reconnu que REA permet également de prendre du recul par rapport à ces problématiques quotidiennes, d'échanger avec les dirigeants d'entreprise nous permet parfois de trouver des solutions assez rapides à mettre en place car ces mêmes dirigeants étant en toute logique également avant tout des entrepreneurs, des créateurs.

Quel a été ton premier moment fort en tant que chef d'entreprise, tes premiers clients ?

Ce qui me vient à l'esprit ici fait appel à deux moments forts. Le premier étant bien évidemment la signature de notre première belle référence, à savoir un grand groupe dans la téléphonie. Le client souhaitait que l'on équipe ses restaurants d'entreprise afin que le salarié puisse connaitre en temps réel le nombre de places disponibles dans chacune des salles de restauration sur son smartphone. Le deuxième temps fort disons correspond à la validation d'un de nos clients au contrat de maintenance et de supervision que nous proposons. C'est une réelle avancée qui permet de prendre conscience de la potentielle stabilité financière de notre structure dans le temps.

Comme te vois-tu dans 5 ans ?

Nous avons réussi à nouer de solides partenariats avec des sociétés régionales importantes qui commercialisent dans le monde entier, travaillant dans la sécurité des bâtiments et notamment au niveau du contrôle d'accès. Dans 5 ans, nous nous voyons comme un acteur majeur de l'intelligence artificielle appliquée au contrôle d'accès, et ce au niveau mondial.

Un mot, une anecdote, une citation à faire partager ?

« Un homme a réussi lorsqu'il se lève le matin, se couche le soir, et entre les deux il fait ce qui lui plait »