Réseau Entreprendre Atlantique
Maison de la Création, 8 rue Bisson, 44 1000 NANTES /
France
Tél.02 72 56 80 40
Réseau Entreprendre Atlantique
47.2059796, -1.5757399000000305
Retour aux témoignages
Accompagnement: ils témoignent
Alexandre GERARD

Alexandre GERARD

CHRONO Flex
Dirigeant

Entreprendre ou l'art de prendre des risques et se lancer sans trop se poser de questions !

Découvrez le parcours d'Alexandre Gérard, dirigeant de CHRONO Flex. Riche en audace et détermination, son témoignage reflète l'envie d'entreprendre, le gout du risque et l'envie de toujours prendre plaisir dans ses actions professionnelles.

C'est à nouveau une belle histoire d'entrepreneur... Et vous? Quand écrivez-vous la vôtre ?

 

Comment es-tu devenu chef d'entreprise ? Sur les bancs de la fac, sur le terrain,… ?

AG : J'ai toujours rêvé de devenir chef d'entreprise, même lorsque j'étais enfant mais je ne savais pas exactement pourquoi. Je passais beaucoup de temps à la CCI de Laval pour trouver des bouquins sur la création d'entreprise, comment réussir à monter son projet, etc…

Du coup, mon premier job c'était « entrepreneur » ! Avant même de terminer mon service militaire je travaillais déjà sur un projet d'entreprise dans la communication et l'événementiel. Puis, à la sortie de mon service militaire, je trouve un entrepreneur prêt à m'embaucher dans la communication mais le poste est disponible que dans 3 mois. Ayant alors du temps libre pendant quelques semaines, je l'exploite à travailler sur un projet de développement d'une entreprise de dépannage dans le TP que me proposent des amis. Ils me demandent mon analyse. Au bout des trois mois, je leur propose un business plan et une stratégie de lancement novatrice : mettre en place un réseau national de 150 véhicules d'intervention mobilisable 24h/7j pour dépanner les flexibles hydrauliques. Grâce à cela ils pourraient créer et capter un nouveau marché.

Et c'est là que tout commence : les associés sont emballés par l'idée et me demandent de piloter cette stratégie. Je décide alors de lâcher le milieu de la communication et de me lancer ce défi. J'ai commencé dans un bungalow, avec juste un téléphone, un ordinateur et un véhicule !

Au bout d'un an et demi de modélisation du concept, tout s'enchaine très vite : on embauche 10 personnes et on se met à doubler l'entreprise tous les ans. On connait alors une croissance incroyable qui deviendra 19 ans après CHRONO Flex*, une belle entreprise de 300 salariés.

* Leader national du service mobile de flexible hydraulique sur site.

 

Comment peut-on maitriser à la fois une croissance fulgurante et la gestion de l'entreprise ?

AG : Le développement rapide est pour nous tous un temps incroyable de la vie de l'entreprise. Il y a une vraie ambiance dans cette entreprise et nous avons tous l'impression de vivre des moments exceptionnels. 10 ans après le début de l'aventure, l'entreprise a beaucoup grandi mais je n'ai que 4 % du capital. Les financiers qui nous avaient rejoints pour financer notre croissance acceptent alors de partir et je monte avec l'aide de mes associés un LBO pour prendre la majorité.

En 2009 on connait une année de crise, avec une grosse baisse du chiffre d'affaires (-34%) il nous faut licencier pour éviter le pire.

La remise en cause est alors indispensable. Comment faire pour que cela ne recommence jamais ? Nous nous lançons alors vers une 2e naissance de l'entreprise pour l'emmener vers « l'entreprise libérée.

 

Peux-tu nous en dire en plus sur ce nouveau concept de management ?

AG : Cela correspond à une équation simple mais terriblement efficace : Liberté + responsabilité = bonheur et performance

Nous avons mis plus de trois ans à la mettre en place. Ce sont plusieurs mesures qui modifient tout le fonctionnement hiérarchique et organisationnel :

  • Aujourd'hui je ne décide plus rien. Toutes les décisions aussi bien d'investissement que de recrutement, sont prises par des groupes de salariés.
  • Les décisions sont prises pour servir notre vision
  • Nos valeurs co-construites, sont les règles de vie de notre Groupe, pour nous rejoindre il faut adopter notre culture
  • Les embauches sont à 100% validées par le personnel
  • Les managers sont cooptés par leurs collaborateurs pour 3 ans de mandat
  • Nous partageons de manière équitable une part du résultat entre tous les salariés
  • Il n'y a plus de note de service
  • Il n'y a plus d'organigramme
  • Etc…..

Et les résultats sont là, la mise en action de l'intelligence collective est incroyable ! Le bien être des équipes est visible et déjà les résultats apparaissent puisque dans un contexte qui reste compliqué 2013 sera notre meilleure année depuis le lancement.

L'entreprise libérée est un chemin et pas une destination, alors nous cheminons tous ensemble.

 

Comment fais-tu pour accorder autant de temps à Réseau Entreprendre au regard de ton parcours professionnel ?

AG : Je ressens le besoin et l'envie de redonner ce que j'ai eu la chance de recevoir. Mes associés m'ont mis le pied à l'étrier il y a 18 ans ; ils m'ont accordé une totale confiance dans la conduite de l'aventure qui a été parfois houleuse. Jamais je ne pourrai les remercier assez pour cela.

Aussi j'ai voulu le faire à mon tour quand l'occasion s'est présentée avec Réseau Entreprendre. Je prends beaucoup de plaisir à contribuer au développement du réseau. Les liens avec les lauréats sont toujours très forts et les membres du réseau partagent des valeurs très fortes.

 

Pour conclure, donne-nous deux mots qui te caractérisent :

  • Explorateur : découvrir, aller à la rencontre de l'autre... quoi de plus merveilleux ?
  • Créatif : Je suis passionné d'innovation sous toutes ses formes… et toujours prêt pour une petite séance de brainstorming !

 

Un petit mot sur le réseau ?

AG : Pour moi, REA fait partie des beaux et nobles réseaux au sens premier. Il fonctionne merveilleusement bien grâce à ses équipes de permanents (très investis), grâce aux chefs d'entreprises (contributeurs et bénévoles) pour apporter aux porteurs de projet un soutien non négligeable quand on se lance dans la grande aventure de l'entreprenariat.

Enfin c'est un réseau libre… Et ça, c'est magnifique !